Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mars 2016 5 25 /03 /mars /2016 09:18

Voici ci-dessous les paroles en bambara et leur traduction de la chanson de Salif Keita, "Folon".

 

Nous avons étudié cette chanson avec nos élèves du cours de bambara.

 

Fɔlɔn, e tɛ ɲinika

Autrefois, on ne t’interrogeait pas

Fɔlɔn, ne tɛ ɲinika

Autrefois, on ne m’interrogeait pas

Fɔlɔn, a tun bɛ kɛ ten de

Autrefois, c’est ainsi que cela se passait

Fɔlɔn, ko o ko tun bɛ kɛ

Autrefois, toute chose qui se faisait

Fɔlɔn, mɔgɔ mako tɛ

Autrefois, cela n’intéressait pas les gens

Fɔlɔn, ko o ko tun bɛ kɛ

Autrefois, toute chose qui se faisait

Fɔlɔn, mɔgɔ mako tɛ

Autrefois, cela n’intéressait pas les gens

 

Fɔlɔn, e tɛ ɲinika

Autrefois, on ne t’interrogeait pas

Fɔlɔn, ne tɛ ɲinika

Autrefois, on ne m’interrogeait pas

Fɔlɔn, a tun bɛ kɛ ten de

Autrefois, c’est ainsi que cela se passait

Fɔlɔn, ko o ko tun bɛ kɛ

Autrefois, toute chose qui se faisait

Fɔlɔn, mɔgɔ mako tɛ

Autrefois, cela n’intéressait pas les gens

 

 

Kuma duman bɛ mɔkɔ min kɔnɔ

La personne qui avait des bonnes paroles en lui

Hɛrɛ bɛ mɔkɔ min kɔnɔ

La personne qui avait la paix en lui

Kɔnkɔ bɛ mɔkɔ min na

La personne qui avait faim

Fɔlɔn, ko o ko tun b’i la

Autrefois, toute chose qui t’arrivait

Fɔlɔn, e tun tɛ se k’o fɔ

Autrefois, tu ne pouvais pas le dire

Fɔlɔn, fɔlɔn, mɔgɔ mako tɛ

Autrefois, autrefois, cela n’intéressait pas les gens

 

Sisan, e bɛ ɲinika

Maintenant, on t’interroge

Sisan, ne bɛ ɲinika

Maintenant, on m’interroge

Sisan, an bɛɛ bɛ ɲinika

Maintenant, on nous interroge tous

Sisan ko o ko dun bɛ kɛ

Maintenant, pour toute chose qui se passe

Fɔlen y’an k’a ɲininka

Ce qui est dit c’est : interrogeons-le

Sisan, sisan, mɔgɔ mako b’a la

Maintenant, maintenant, cela intéresse les gens

Fɔlɔn, fɔlɔn, mɔgɔ mako tɛ

Autrefois, autrefois, cela n’intéressait pas les gens

Fɔlɔn, fɔlɔn, mɔgɔ mako tɛ

Autrefois, autrefois, cela n’intéressait pas les gens

 

Note : la transcription ci-dessus est en partie phonétique et s’écarte ainsi parfois de l’orthographe officielle.

(ex : fɔlɔn / fɔlɔ ; mɔkɔ / mɔgɔ ; ɲinika / ɲininka)

Pour la traduction on a privilégié un certain « mot à mot » dans une visée pédagogique. Par exemple « e tɛ ɲinika » peut se traduire plus avantageusement par « on ne te considérait pas / on ne prêtait pas attention à toi ».

Published by Donniyakadi
commenter cet article
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 16:33

En 2015-2016, pour la 5ème année consécutive, nous proposons un cours de bambara pour débutants.

 

Ces cours sont organisés en partenariat avec l'association Kaarta Dema, à la Maison pour tous Jules Vallès de Villejuif (94 - Val-de-Marne).

 

La Maison pour tous "Jules Vallès" se trouve au 61 rue Pasteur à Villejuif, à 5 minutes du métro Villejuif Léo Lagrange (Ligne 7).

 

Les cours auront lieu tous les lundis soirs, de 19h à 20h15, hors vacances scolaires, de fin septembre 2015 à juin 2016.

 

Les cours sont destinés à des débutants dans l'apprentissage de la langue bambara.

 

Des cours "avancés" (pour les débutants des années précédentes) ont lieu également tous les lundis soirs de 20h15 à 21h30.

 

 

Méthode : L’objectif est de pouvoir parler le bambara courant, celui qui est utilisé dans la vie de tous les jours. Pour cela nous chercherons à :

 

- Acquérir les bases de la structure du bambara (syntaxe / grammaire)

 

- Développer des compétences pratiques

 

Pendant les cours on mêlera diverses approches pour aider les participants à comprendre et à parler le bambara : explicitation des structures de base du bambara, exercices d’application, écoute de dialogues enregistrés, construction de dialogues simples par les élèves eux-mêmes.

 

A la fin de chaque cours, un résumé (« O kana bɔ an kɔnɔ ») du point de grammaire abordé et/ou une synthèse sur la compétence pratique abordée sera distribué à chaque personne, ainsi qu’un exercice à faire pour le cours suivant. Ces documents sont également envoyés par e-mail à tous les inscrits aux cours.

 

 

Programme indicatif

 

Grammaire :

- Les 6 énoncés simples du bambara

- La conjugaison

- Les postpositions

 

Compétences pratiques :

Saluer, compter, se présenter, présenter quelqu’un, dire au revoir / prendre congé, demander le nom de quelque chose, parler de la famille, acheter, localiser / donner une direction, décrire une personne / un objet / un endroit.

 

 

Tarifs :

- Tarif normal : 190 euros (dont 10 euros d'adhésion à l'association Kaarta Dema)

- Tarif réduit (étudiants de - 26 ans) : 160 euros (dont 10 euros d'adhésion à l'association Kaarta Dema)

 

Si vous êtes intéressé, contactez nous par e-mail ou par téléphone :

E-mail : associationdonniyakadi@yahoo.fr

Tel : 06 47 82 18 40

Published by Donniyakadi - dans Cours de bambara
commenter cet article
13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 15:37

En 2014-2015, pour la 4ème année consécutive, nous proposons un cours de bambara pour débutants.

 

Ces cours sont organisés en partenariat avec l'association Kaarta Dema, à la Maison pour tous Jules Vallès de Villejuif (94 - Val-de-Marne).

 

La Maison pour tous "Jules Vallès" se trouve au 61 rue Pasteur à Villejuif, à 5 minutes du métro Villejuif Léo Lagrange (Ligne 7).

 

Les cours auront lieu tous les lundis soirs, de 19h à 20h15, hors vacances scolaires, de fin septembre 2014 à juin 2015.

 

Les cours sont destinés à des débutants dans l'apprentissage de la langue bambara.

 

Des cours "avancés" (pour les débutants des années précédentes) ont lieu également tous les lundis soirs de 20h15 à 21h30.

 

 

Les tarifs 

- Tarif normal : 190 euros (dont 10 euros d'adhésion à l'association Kaarta Dema)

- Tarif réduit (étudiants de - 26 ans) : 160 euros (dont 10 euros d'adhésion à l'association Kaarta Dema)

 

 

 

Méthode : L’objectif est de pouvoir parler le bambara courant, celui qui est utilisé dans la vie de tous les jours. Pour cela nous chercherons à :

 

- Acquérir les bases de la structure du bambara (syntaxe / grammaire)

 

- Développer des compétences pratiques

 

 

Pendant les cours on mêlera diverses approches pour aider les participants à comprendre et à parler le bambara : explicitation des structures de base du bambara, exercices d’application, écoute de dialogues enregistrés, construction de dialogues simples par les élèves eux-mêmes.

 

A la fin de chaque cours, un résumé (« O kana bɔ an kɔnɔ ») du point de grammaire abordé et/ou une synthèse sur la compétence pratique abordée sera distribué à chaque personne, ainsi qu’un exercice à faire pour le cours suivant. Ces documents sont également envoyés par e-mail à tous les inscrits aux cours.

 

 

Programme indicatif

Grammaire :

- Les 6 énoncés simples du bambara

- La conjugaison

- Les postpositions

 

Compétences pratiques :

Saluer, compter, se présenter, présenter quelqu’un, dire au revoir / prendre congé, demander le nom de quelque chose, parler de la famille, acheter, localiser / donner une direction, décrire une personne / un objet / un endroit.

 

Si vous êtes intéressé, contactez nous par e-mail ou par téléphone :

 

E-mail : associationdonniyakadi@yahoo.fr

Tel : 06 47 82 18 40

Published by Donniyakadi - dans Cours de bambara
commenter cet article
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 16:40

La langue bambara a des voyelles orales et de voyelles nasales.

 

 

Il y a 7 voyelles orales, qui existent également en français :

 

- "a"    comme dans « la »

 

ex : kasa       (l’odeur)

 


- "e"    comme dans « dé »

 

ex : se           (verbe « pouvoir »)

 


- "ɛ"    comme dans « laid »

 

ex : cɛ̌          (l’homme)

 


- "i"     comme dans « lit »

 

ex :    di                (donner)

          dì                (comment)

 

 

- "o"    comme dans « dos »

 

ex : kò          (laver)

 


- "ɔ"    comme dans « dot », « corps », « bol »

 

ex : bɔ          (sortir)

 


- "u"    comme dans « doux »

 

ex :    su                (la nuit)

          sǔ                (cadavre, défunt)

 

 


Il y a 7 voyelles nasales, dont 3 existent en français :

 

- "an"  comme dans « banc »

 

ex : yàn        (ici)

 


- "en"  son qui n’existe pas en français. Il faut prononcer un « é » en faisant passer l’air par le nez

 

ex : sěn         (jambe, pied)

 


- "ɛn"  proche du son qu’on entend dans « pain »

 

ex : mɛn       (entendre)

 


- "in"    son qui n’existe pas en français. Il s’agit d’un « i » nasalisé.

 

ex : fìn                   (noir)

 


- "on"  son qui n’existe pas en français. Il s’agit d’un « o » fermé faiblement nasalisé

 

ex : don        (jour)

 


- "ɔn"  comme en français dans « bon »

 

ex : dɔn        (savoir, connaître)

 


- "un"  son qui n’existe pas en français. Il faut prononcer un « ou » français nasalisé

 

 

ex : dun       (manger)

Published by Donniyakadi - dans Cours de bambara
commenter cet article
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 18:54

Il y a 20 consonnes en bambara. On les retrouve dans l'alphabet officiel du bambara au Mali.

 


11 d’entre elles se prononcent comme en français :


b      d      f       k      l       m      n      p      t       y      z

 


Les 9 autres ont des prononciations différentes du français :



- "c" se prononce à peu près comme le premier son de « tchèque »

ex : cì           (frapper)

 


- "h" se prononce comme dans le mot anglais « home »

ex : hɛrɛ       (la paix)

 


- "j" se prononce comme le premier son de « Djibouti »

ex : ji           (l’eau)

 


- "ɲ" se prononce comme « gn » dans le mot « agneau »

ex : ɲɔ̌          (le mil)


 

- "ŋ" se prononce comme le son que l’on trouve dans les mots anglais « king » ou « singer »

ex : ŋòmi      (petite galette de mil)

 


- "r" se prononce légèrement roulé

ex : buru       (le pain)

 


- "w" se prononce généralement comme en anglais (ex : waiting)

ex : waraba   (le lion)


Placé à la fin d’un mot, « w » est la marque du pluriel et se prononce alors « u ».

ex : cɛ̌w        (les hommes)           se prononce [cɛu]

 


- "s" peut se prononcer de 3 manières :


 1) Le plus souvent comme dans le mot français « sapin »

 ex : sisan       (maintenant)

 

2) Parfois comme « sh » comme dans le mot français « chapeau »

 ex : sì           (passer la nuit)

 

3) Parfois « z » (généralement après un son nasal)

 ex : dònso     (chasseur)


 

- "g" peut se prononcer de 3 manières :


 1) Comme dans le mot français « gué »

 ex : sìgi        (asseoir / s’asseoir)


 2) A l’intérieur d’un mot, il peut parfois se prononcer comme un « r » français

 ex : mɔ̀gɔ      (l’homme, une personne)


3) Au début d’un mot, il peut parfois se prononcer « gw »

 ex : gǎ          (le foyer, la cuisine)

Published by Donniyakadi - dans Cours de bambara
commenter cet article
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 13:52

Au sein des cours de bambara organisés par notre association, nous utilisons l’alphabet officiel du bambara au Mali.

 

Celui-ci compte 27 lettres :

 

a, b, c, d, e, ɛ, f, g, h, i, j, k, l, m, n, ɲ, ŋ, o, ɔ, p, r, s, t, u, w, y, z

 

 

Cet alphabet a été fixé par le décret n°159 PG-RM du 19 juillet 1982.

 

 

L'évolution de l'alphabet officiel du bambara au Mali est présentée dans un article intéressant d'Etienne Balenghien "A propos de l'alphabet du bambara au Mali" paru dans la revue Mandenkan en 1988.

 

On en retiendra notamment que l'on trouve beaucoup de textes, surtout anciens, qui utilisent les signes suivants :

 

"è" au lieu de "ɛ"

"ò" au lieu de "ɔ"

"ny" au lieu de "ɲ"

 

 

L'utilisation de cet alphabet donne lieu à des débats, notamment du fait que l'écriture de certaines lettres sur support informatique suppose une configuration spéciale du clavier.


Toutefois nous avons choisi de nous conformer à l'alphabet officiel.


En effet nous sommes une association française et nous estimons que c'est aux maliens de fixer eux-mêmes l'alphabet de leurs langues. Quel étranger songerait à changer l'orthographe officielle du français, qui est pourtant éminemment complexe et critiquable?

 

 

Published by Donniyakadi - dans Cours de bambara
commenter cet article
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 09:51

Le succès des cours de bambara proposés par notre association ne se dément pas, et pour la 3ème année consécutive, nous proposons un cours de bambara pour débutants.


Ces cours sont organisés en partenariat avec l'association Kaarta Dema, à la Maison pour tous Jules Vallès de Villejuif (94 - Val-de-Marne).

 

La Maison pour tous Jules Vallès se trouve au 61 rue Pasteur à Villejuif, à 5 minutes du métro Villejuif Léo Lagrange (Ligne 7).

 

Les cours ont lieu tous les lundis soirs, de 19h à 20h15, hors vacances scolaires, d'octobre 2013 à juin 2014.

 

Les cours sont destinés à des débutants dans l'apprentissage de la langue bambara.

 

Des cours "avancés" (pour les débutants des années précédentes) ont lieu également tous les lundis soirs de 20h15 à 21h30.

 

 

Les tarifs 

- Tarif normal : 180 euros (dont 10 euros d'adhésion à l'association Kaarta Dema)

- Tarif réduit (étudiants - personnes en recherche d'emploi) : 150 euros (dont 10 euros d'adhésion à l'association Kaarta Dema)

 

 

 

Méthode : L’objectif est de pouvoir parler le bambara courant, celui qui est utilisé dans la vie de tous les jours. Pour cela nous chercherons à :

 

- Acquérir les bases de la structure du bambara (syntaxe / grammaire)

 

- Développer des compétences pratiques

 

 

Pendant les cours on mêlera diverses approches pour aider les participants à comprendre et à parler le bambara : explicitation des structures de base du bambara, exercices d’application, écoute de dialogues enregistrés, construction de dialogues simples par les élèves eux-mêmes.

 

A la fin de chaque cours, un résumé (« O kana bɔ an kɔnɔ ») du point de grammaire abordé et/ou une synthèse sur la compétence pratique abordée sera distribué à chaque personne, ainsi qu’un exercice à faire pour le cours suivant. Ces documents sont également envoyés par e-mail à tous les inscrits aux cours.

 


Programme indicatif

Grammaire :

- Les 6 énoncés simples du bambara

- La conjugaison

- Les postpositions

 

Compétences pratiques :

Saluer, compter, se présenter, présenter quelqu’un, dire au revoir / prendre congé, demander le nom de quelque chose, parler de la famille, acheter, localiser / donner une direction, décrire une personne / un objet / un endroit

 

 

Les inscriptions sont closes pour cette année, mais si vous êtes intéressés par ces cours pour l'année prochaine (2014-2015), contactez-nous afin que nous puissions vous informer des modalités d'inscriptions pour l'année prochaine :


E-mail : associationdonniyakadi@yahoo.fr

Tel : 06 47 82 18 40

Published by Donniyakadi - dans Cours de bambara
commenter cet article
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 11:38

IMPORTANT - MODIFICATION DE SEPTEMBRE 2013 : SUITE AU DESISTEMENT AU DERNIER MOMENT DE LA "MAISON DE L'AFRIQUE" (PARTENAIRE PEU FIABLE QUE NOUS NE RECOMMANDONS A PERSONNE), LES COURS SE DEROULERONT EN PARTENARIAT AVEC L'ASSOCIATION KAARTA DEMA.

 

Le succès des cours de bambara proposés par notre association ne se dément pas, et pour la 3ème année consécutive, nous allons proposer un cours de bambara pour débutants à Paris.


Ces cours auront lieu de septembre 2013 à juin 2014, en partenariat avec L'IREA - Maison de l'Afrique, où les cours se dérouleront.


L'IREA - Maison de l'Afrique se trouve dans le 5ème arrondissement de Paris, au 7, rue des Carmes (métro Maubert-Mutualité, ligne 10, ou métro Saint-Michel ligne 4 / RER C).

 

Les cours auront lieu tous les lundis soirs, de 18h30 à 20h, du 16 septembre 2013 au 23 juin 2014, hors vacances scolaires.

 

Les cours sont destinés à des débutants dans l'apprentissage de la langue bambara.

 

Les tarifs

- Tarif normal : 240 euros

- Tarif réduit "personnes en recherche d'emploi" : 210 euros

- Tarif réduit "étudiant" : 180 euros

 

 

Méthode : L’objectif est de pouvoir parler le bambara courant, celui qui est utilisé dans la vie de tous les jours. Pour cela nous chercherons à :

 

- Acquérir les bases de la structure du bambara (syntaxe / grammaire)

 

- Développer des compétences pratiques

 

 

Pendant les cours on mêlera diverses approches pour aider les participants à comprendre et à parler le bambara : explicitation des structures de base du bambara, exercices d’application, écoute de dialogues enregistrés, construction de dialogues simples par les élèves eux-mêmes.

 

A la fin de chaque cours, un résumé (« O kana bɔ an kɔnɔ ») du point de grammaire abordé et/ou une synthèse sur la compétence pratique abordée sera distribué à chaque personne, ainsi qu’un exercice à faire pour le cours suivant. Ces documents sont également envoyés par e-mail à tous les inscrits aux cours.

 


Programme indicatif

Grammaire :

- Les 6 énoncés simples du bambara

- La conjugaison

- Les postpositions

 

Compétences pratiques :

Saluer, compter, se présenter, présenter quelqu’un, dire au revoir / prendre congé, demander le nom de quelque chose, parler de la famille, acheter, localiser / donner une direction, décrire une personne / un objet / un endroit

 

 

Si vous êtes intéressés par ces cours, contactez-nous au plus tôt (le nombre de places est limité) :


E-mail : associationdonniyakadi@yahoo.fr

Tel : 06 47 82 18 40


Published by Donniyakadi - dans Cours de bambara
commenter cet article
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 08:29

A partir de la vidéo ci-dessous, vous pouvez écouter une lecture en bambara du conte "Dununba kumata", faite par Oumar Nianankoro Diarra en 2010 à Fassa.

 

Les dessins ont été réalisés par les élèves de l'école de Fassa, sous la direction de l'illustrateur Karim Diallo, dans le cadre du projet "Contes de Fassa"

 

Pour lire le texte en même temps, vous pouvez-vous procurer le livre de contes de Fassa publié par notre association (il est vendu 5 euros, contact : associationdonniyakadi@yahoo.fr).

Outre le plaisir d'avoir un beau livre, vous soutenez ainsi les actions de notre association!


Le texte figure également sur ce blog : http://donniyakadi.over-blog.com/article-nsiirin-dununba-kumata-conte-le-tam-tam-qui-parle-en-version-originale-bambara-84951653.html

 

Cette vidéo a été réalisée par Jean-Jacques Meric de l'association Donniyakadi.

 

 


 
Published by Donniyakadi - dans Contes en bambara
commenter cet article
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 21:56

Notre association, Donniyakadi, va donner des cours collectifs de bambara à partir du 2 février 2013, en partenariat avec La Maison de l'Afrique.

 

Les cours auront lieu dans le 5ème arrondissement de Paris (7, rue des Carmes, métro Maubert-Mutualité, ligne 10, ou métro Saint-Michel ligne 4).

 

Les cours auront lieu tous les samedis matin, de 10h30 à 12h, du 2 février au 21 juin (19 cours au total).

 

Le tarif est de 130 euros.

 

Les cours sont destinés à des débutants dans l'apprentissage de la langue bambara.

 

 

Méthode : L’objectif est de pouvoir parler le bambara courant, celui qui est utilisé dans la vie de tous les jours. Pour cela nous chercherons à :

 

- Acquérir les bases de la structure du bambara (syntaxe / grammaire)

 

- Développer des compétences pratiques

 

 

Pendant les cours on mêlera diverses approches pour aider les participants à parler et à comprendre le bambara : explicitation des structures de base du bambara, exercices d’application, écoute de dialogues enregistrés, construction de dialogues simples par les élèves eux-mêmes.

 

A la fin de chaque cours, un résumé (« O kana bɔ an kɔnɔ ») du point de grammaire abordé et/ou une synthèse sur la compétence pratique abordée sera distribué à chaque personne, ainsi qu’un exercice à faire pour le cours suivant. Ces documents sont également envoyés par e-mail à tous les inscrits aux cours.

 


Programme indicatif

Grammaire :

- Les 6 énoncés simples du bambara

- La conjugaison

- Les postpositions

 

Compétences pratiques :

Saluer, compter, se présenter, présenter quelqu’un, dire au revoir / prendre congé, demander le nom de quelque chose, parler de la famille, acheter, localiser / donner une direction, décrire une personne / un objet / un endroit

 

 

Si vous êtes intéressés par ces cours, contactez-nous au plus tôt :


E-mail : associationdonniyakadi@yahoo.fr

Tel : 06 47 82 18 40


Published by Donniyakadi - dans Cours de bambara
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Donniyakadi
  • Le blog de Donniyakadi
  • : Donniyakadi est une association créée en 2008 en France par des personnes ayant des liens forts avec le Mali. Elle a pour but le développement des échanges culturels entre la France et le Mali, notamment dans le domaine des langues nationales maliennes.
  • Contact

Bienvenue sur le blog de l'association Donniyakadi!

La langue principale de ce blog est le français, mais vous trouverez également des articles en bambara, en allemand et en espagnol, ne soyez pas surpris!

Bonne lecture!

Recherche

Pages