Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2016 5 25 /03 /mars /2016 09:18

Voici ci-dessous les paroles en bambara et leur traduction de la chanson de Salif Keita, "Folon".

 

Nous avons étudié cette chanson avec nos élèves du cours de bambara.

 

Fɔlɔn, e tɛ ɲinika

Autrefois, on ne t’interrogeait pas

Fɔlɔn, ne tɛ ɲinika

Autrefois, on ne m’interrogeait pas

Fɔlɔn, a tun bɛ kɛ ten de

Autrefois, c’est ainsi que cela se passait

Fɔlɔn, ko o ko tun bɛ kɛ

Autrefois, toute chose qui se faisait

Fɔlɔn, mɔgɔ mako tɛ

Autrefois, cela n’intéressait pas les gens

Fɔlɔn, ko o ko tun bɛ kɛ

Autrefois, toute chose qui se faisait

Fɔlɔn, mɔgɔ mako tɛ

Autrefois, cela n’intéressait pas les gens

 

Fɔlɔn, e tɛ ɲinika

Autrefois, on ne t’interrogeait pas

Fɔlɔn, ne tɛ ɲinika

Autrefois, on ne m’interrogeait pas

Fɔlɔn, a tun bɛ kɛ ten de

Autrefois, c’est ainsi que cela se passait

Fɔlɔn, ko o ko tun bɛ kɛ

Autrefois, toute chose qui se faisait

Fɔlɔn, mɔgɔ mako tɛ

Autrefois, cela n’intéressait pas les gens

 

 

Kuma duman bɛ mɔkɔ min kɔnɔ

La personne qui avait des bonnes paroles en lui

Hɛrɛ bɛ mɔkɔ min kɔnɔ

La personne qui avait la paix en lui

Kɔnkɔ bɛ mɔkɔ min na

La personne qui avait faim

Fɔlɔn, ko o ko tun b’i la

Autrefois, toute chose qui t’arrivait

Fɔlɔn, e tun tɛ se k’o fɔ

Autrefois, tu ne pouvais pas le dire

Fɔlɔn, fɔlɔn, mɔgɔ mako tɛ

Autrefois, autrefois, cela n’intéressait pas les gens

 

Sisan, e bɛ ɲinika

Maintenant, on t’interroge

Sisan, ne bɛ ɲinika

Maintenant, on m’interroge

Sisan, an bɛɛ bɛ ɲinika

Maintenant, on nous interroge tous

Sisan ko o ko dun bɛ kɛ

Maintenant, pour toute chose qui se passe

Fɔlen y’an k’a ɲininka

Ce qui est dit c’est : interrogeons-le

Sisan, sisan, mɔgɔ mako b’a la

Maintenant, maintenant, cela intéresse les gens

Fɔlɔn, fɔlɔn, mɔgɔ mako tɛ

Autrefois, autrefois, cela n’intéressait pas les gens

Fɔlɔn, fɔlɔn, mɔgɔ mako tɛ

Autrefois, autrefois, cela n’intéressait pas les gens

 

Note : la transcription ci-dessus est en partie phonétique et s’écarte ainsi parfois de l’orthographe officielle.

(ex : fɔlɔn / fɔlɔ ; mɔkɔ / mɔgɔ ; ɲinika / ɲininka)

Pour la traduction on a privilégié un certain « mot à mot » dans une visée pédagogique. Par exemple « e tɛ ɲinika » peut se traduire plus avantageusement par « on ne te considérait pas / on ne prêtait pas attention à toi ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Donniyakadi
commenter cet article

commentaires

Matthew 25/03/2016 17:00

Merci beaucoup! J'aime bien lire les paroles en bambara avec la traduction. Magnifique pour pratiquer cette belle langue!

Présentation

  • : Le blog de Donniyakadi
  • Le blog de Donniyakadi
  • : Donniyakadi est une association créée en 2008 en France par des personnes ayant des liens forts avec le Mali. Elle a pour but le développement des échanges culturels entre la France et le Mali, notamment dans le domaine des langues nationales maliennes.
  • Contact

Bienvenue sur le blog de l'association Donniyakadi!

La langue principale de ce blog est le français, mais vous trouverez également des articles en bambara, en allemand et en espagnol, ne soyez pas surpris!

Bonne lecture!

Recherche

Pages